EPHEMERE

 

Il est rentré trop tôt dans ce bar,

Trop tard pour effacer les espoirs.

Quand il ne reste plus qu’à boire,

Pour se mentir devant le miroir.

 

Refrain :

Gratter des jeux éphémères,

Pour oublier la misère.

Le cœur noyé dans un verre

Pour oublier ce monde austère.

 

Gratter des jeux éphémères,

Pour oublier la misère.

Le cœur noyé dans une bière

Pour oublier ce monde amer.

 

Noyer cette solitude de fortune,

Pour s’arracher enfin à la lune.

Et lui avec ses blondes et ses brunes.

Qui portent un parfum d’incertitude,

 

(refrain)

 

Alors il fait semblant d'exister

dans cette salle délabrée

Il ne peut s’empêcher de croiser

ces regards perdus et disjonctés

 

pont:

Ces larmes ne feront que couler

Il pousse cette porte oublier

Il laisse derrière lui

Ce miroir effacé

Et la retour a la réalité 

(Refrain)

 

Auteure : Aline Roger

Retour